Pro Lyrica Musique vocale: concerts et cours de chant

Clémence PETIT

Clémence Petit

Depuis son plus jeune âge, Clémence Petit étudie avec passion la musique, l'orgue et la clarinette.
En parallèle à des études universitaires, desquelles elle sera diplômée d'une Maîtrise de Musique et d'un Master d'Administration des Entreprises, elle  est  élève  au CRR de Nancy en classes de chant et d'orgue. Grâce à la brillance de son timbre et à son agilité vocale, elle sera couronnée de la médaille d'Or du CRR de Nancy avec la mention Très Bien.

Avec son professeur, M. Arcadi Volodos, elle découvrira tous les répertoires et leurs finesses d'exécution. Et en mars 2010, elle termine le cycle de Perfectionnement Vocal du Conservatoire avec l'obtention du Diplôme de Concert.
Clémence Petit aborde l'opéra romantique à l'Opéra de Nancy dans Andréa Chénierd'Umberto Giordano, Roméo et Juliette de Charles Gounod à l'Opéra de Limoges, Les contes d'Hoffmann de Jacques Offenbach à L'Opéra National de Paris, Lakmé de Léo Delibes à l'Opéra de Metz, mais aussi l'opéra classique Orphée et Eurydice de C.W.Gluck à Angers-Nantes Opéra.
C'est avec les chœurs de l'Opéra de Tours, d'Angers-Nantes et l'Opéra National de Paris qu'on la retrouve dans les oeuvres de Giuseppe Verdi : Simon Boccanegra, Luisa Miller,Macbeth, Un Bal masqué et Traviata.
Elle se produit même au Liban avec l'Ensemble Vocal des Chorégies d'Orange lors du festival de Beittedine dans La Bohème de Giacomo Puccini.

Sa musicalité la conduit à chanter la musique contemporaine du 20è  et 21è siècle à l'Opéra de Limoges et de Metz dans les Carmina Burana de Carl Orff, Face au vent de François Bousch, composée en 2007 et Two Walking de Pascal Dusapin, œuvre pour deux soprani a capella. En 2009 elle participe à l'enregistrement du Chœur du Moulin de Déodat de Séverac à l'Opéra de Tours et en mai 2011 elle chante dans Les chants de l'Ile de Corse de Henri Tomasi, pour chœur de femmes a capella, à l'Opéra de Metz

En 2010 Clémence Petit a interprété le Te Deum d'Arvo Pärt,  Friede auf Erden opus 13d'Arnold Schönberg et Alleluias pro omnis temporis de Thierry Escaich avec le Chœur de Radio France sous la direction de Stefan Parkman et en 2011 le  Requiem de Ligeti, lors du Festival « Présences » sous la direction de Esa-Pekka Salonen.
Sa participation dans l'oratorio et la musique sacrée vaut d'être soulignée pour ses engagements en qualité de soliste dans des œuvres telles que le Magnificat de Jean-Sébastien Bach, la Messe Sainte Thérèse de Michaël Haydn, le Psaume « Hör mein Bitten » deFélix Mendelssohn, la Messe Solennelle de Sainte Cécile de Charles Gounod,l'Oratorio de Noël de Camille Saint-Saëns, le Gloria d'Antonio Vivaldi et dans le Requiemde Giuseppe Verdi avec le Chœur de Radio France sous la direction de Ricardo Muti, en juin 2009. Sous la direction de Patrick-Marie Aubert, elle a participé au Roi David d'Arthur Honegger, avec le chœur de l'Opéra National de Paris.

Clémence Petit collabore avec un trio de musique de chambre (hautbois et orgue) dans lequel ils abordent des pièces du répertoire sacré, baroque et classique ; elle se produit également en récital avec un programme classique et romantique.

Aucun contenu n'a été défini dans la colonne latérale.